Mes lectures du moment

J’ai pensé que de temps en temps, je pourrais parler des livres que je lis. Bien sûr, cette année, le genre science-fiction est à l’honneur, avec un penchant pour les utopies/dystopies.

Ces quelques dix dernières années, je ne lisais presque plus de romans et presque que des livres pratiques (surtout à propos des chiens !). Je m’y suis remise doucement. Une liseuse aide beaucoup à augmenter sa consommation de livres !

Si vous avez un livre à me conseiller, je suis tout ouïe.

Le Fléau, Stephen King

En cours de lecture.

J’ai grandi avec Stephen King. Je ne pense pas qu’il ait écrit de nombreux autres romans de science-fiction. C’est un de ces vieux romans (1978). Le meilleur pour bon nombre de ses fans.

Je le lis surtout pour son incroyable travail avec les points de vue narratifs. J’avais oublié à quel point ce type est un génie !!

J’aime aussi l’histoire, très apocalyptique.

Lorsque j’ai pensé que je devrais essayer d’écrire un roman, mes premières idées tournaient autour de la fin du monde.

Il a suffi que l’ordinateur d’un laboratoire ultra-secret de l’armée américaine fasse une erreur d’une nanoseconde pour que la chaîne de la mort se mette en marche. Le Fléau, inexorablement, se répand sur l’Amérique et, de New York à Los Angeles, transforme un bel été en cauchemar. Avec un taux de contamination de 99,4 %.
Dans ce monde d’apocalypse émerge alors une poignée de survivants hallucinés. Ils ne se connaissent pas, pourtant chacun veut rejoindre celle que, dans leurs rêves, ils appellent Mère Abigaël : une vieille Noire de cent huit ans dont dépend leur salut commun. Mais ils savent aussi que sur cette terre dévastée rôde l’Homme sans visage, l’Homme Noir aux étranges pouvoirs, Randall Flagg. L’incarnation des fantasmes les plus diaboliques, destinée à régner sur ce monde nouveau.
C’est la fin des Temps, et le dernier combat entre le Bien et le Mal peut commencer.

Les dépossédés, Ursula Le Guin

Quelqu’un à qui j’ai raconté le début de mon roman m’a vivement conseillé ce livre. En cours de lecture.

C’est tout à fait le genre de monde et d’histoire qui m’intéressent en ce moment. On peut aussi percevoir pas mal de remises en question de la société.

Deux mondes se font face : Anarres, peuplé deux siècles plus tôt par des dissidents soucieux de créer enfin une société utopique vraiment libre, même si le prix à payer est la pauvreté. Et Urras qui a, pour les habitants d’Anarres, conservé la réputation d’un enfer, en proie à la tyrannie, à la corruption et à la violence. Shevek, physicien hors normes, a conscience que l’isolement d’Anarres condamne son monde à la sclérose. Et, fort de son invention, l’ansible, qui permettra une communication instantanée entre tous les peuples de l’Ekumène, il choisit de s’exiler sur Urras en espérant y trouver une solution.

Dune, Frank Herbert

En cours de lecture. Je les ai tous lus, il y a fort longtemps. Je relis le premier tome. Je voulais lire un chef d’oeuvre de science-fiction. J’ai tout de suite pensé à Dune.

Il n’y a pas, dans tout l’Empire, de planète plus inhospitalière que Dune. Partout des sables à perte de vue. Une seule richesse : l’épice de longue vie, née du désert, et que tout l’univers convoite.
Quand Leto Atréides reçoit Dune en fief, il flaire le piège. Il aura besoin des guerriers Fremen qui, réfugiés au fond du désert, se sont adaptés à une vie très dure en préservant leur liberté, leurs coutumes et leur foi. Ils rêvent du prophète qui proclamera la guerre sainte et changera le cours de l’Histoire.
Cependant les Révérendes Mères du Bene Gesserit poursuivent leur programme millénaire de sélection génétique : elles veulent créer un homme qui concrétisera tous les dons latents de l’espèce. Le Messie des Fremen est-il déjà né dans l’Empire ?

Le Meilleur des mondes, Aldous Huxley

En cours de lecture. Déjà lu en d’autres temps. Je ne m’en souvenais plus très bien. On me l’a conseillé pour voir la construction de la société utopique. Fascinant !!

Voici près d’un siècle, dans d’étourdissantes visions, Aldous Huxley imagine une civilisation future jusque dans ses rouages les plus surprenants : un État Mondial, parfaitement hiérarchisé, a cantonné les derniers humains sauvages dans des réserves. La culture in vitro des fœtus a engendré le règne des  » Alphas « , génétiquement déterminés à être l’élite dirigeante. Les castes inférieures, elles, sont conditionnées pour se satisfaire pleinement de leur sort. Dans cette société où le bonheur est loi, famille, monogamie, sentiments sont bannis. Le meilleur des mondes est possible. Aujourd’hui, il nous paraît même familier…

Je suis une légende, Richard Matheson

Terminé. Lu pendant ma phase fin du monde. Si vous avez vu le film, il n’est que vaguement inspiré du roman, que j’ai adoré (plus que le film et pourtant je suis bon public en ce qui concerne les films de science-fiction).

Chaque jour, il doit organiser son existence solitaire dans une cité à l’abandon, vidée de ses habitants par une étrange épidémie. Un virus incurable qui contraint les hommes à se nourrir de sang et les oblige à fuir les rayons du soleil… Chaque nuit, les vampires le traquent jusqu’aux portes de sa demeure, frêle refuge contre une horde aux visages familiers de ses anciens voisins ou de sa propre femme.
Chaque nuit est un cauchemar pour le dernier homme, l’ultime survivant d’une espèce désormais légendaire.

La Planète des singes, Pierre Boulle

Prochain sur la liste. Quelqu’un sur ce blog m’en a parlé. J’ai vu tous les films. Je ne me souviens plus si j’ai lu le livre ou pas. En tout cas, il est le prochain.

Y a-t-il des êtres humains ailleurs que dans notre galaxie ? C’est la question que se posent le professeur Antelle, Arthur Levain, son second, et le journaliste Ulysse Mérou, lorsque, de leur vaisseau spatial, ils observent le paysage d’une planète proche de Bételgeuse : on aperçoit des villes, des routes curieusement semblables à celles de notre Terre. Après s’y être posés, les trois hommes découvrent que la planète est habitée par des singes. Ceux-ci s’emparent d’Ulysse Mérou et se livrent sur lui à des expériences. Il faudra que le journaliste fasse, devant les singes, la preuve de son humanité…

Prisonniers du temps, Michael Crichton

Prochain sur la liste. Quelqu’un sur ce blog m’en a parlé. L’histoire m’intéresse beaucoup et il est quand même temps que je découvre cet auteur.

ITC, entreprise de technologie de pointe, mène d’importantes recherches dans le plus grand secret… Pourquoi s’intéresse-t-elle aux travaux de l’équipe d’historiens qui dans la vallée de la Dordogne, a entrepris sous la direction du professeur Johnston des fouilles autour d’un monastère du XIVe siècle ? Pour éclaircir la question, Johnston se rend en Arizona. Et disparaît…
Deux jours plus tard, un parchemin vieux de six cent cinquante ans est mis au jour. Son message,  » À l’aide « , est signé du professeur Johnston…

(mise à jour juillet 2017 : énorme coup de cœur pour ce dernier livre, malgré le faible développement des personnages, qui aura finalement un peu influencé l’univers de mon premier roman. Mais il m’aura surtout donné du courage, parce que contrairement à ce que clament beaucoup d’experts, il prouve qu’il est possible d’écrire une histoire riche en rebondissements sans pour autant développer ses personnages à l’extrême – mais bon, Crichton est vraiment très fort en la matière).

4 commentaires sur “Mes lectures du moment

  1. Mêmes goûts aussi ! 🙂
    J’aime particulièrement Stephen King pour ses descriptions de populations locales très vivantes (« Bazar » ou « Under the dome » sont plutôt réussis). Dans le Fléau j’ai adoré toute la première partie qui montre la propagation du virus. Vraiment bien écrit !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s