Work in progress

Aujourd’hui, je vais faire un petit bilan pour voir où j’en suis dans mes projets. Ensuite, j’irai mettre mon agenda à jour, car il y a eu quelques changements dans mon programme.

Mon premier roman Dogcatcher

Tout va à peu près comme prévu.

Mon premier roman Dogcatcher est en cours de correction.

Phase finale. C’est-à-dire que maintenant, les corrections consistent à traquer les dernières fautes et coquilles.

Je trouve encore quelques fautes, mais « ça peut aller ». J’ai quelques anglicismes au compteur et des horreurs telles que « allumer la lumière ». Mais je ne me démoralise pas. Le logiciel Antidote m’aide bien. Je fais environ 1h d’Antidote le soir. J’adore ce logiciel, mais il a ses limites évidemment et je dois faire ma part du travail.

Il y a un peu plus de 90 000 mots, donc à chaque jour suffit sa peine.

Sinon, chaque jour je lis 1 à 2 chapitres. Normalement, j’aurai fini en fin de semaine prochaine. Ce qui dégage du temps pour les deux dernières semaines de novembre, où je prévois la toute dernière lecture, et aussi de peaufiner (entre autres) la couverture du roman, la quatrième de couverture (je fais tout moi-même finalement, sauf une « carte du monde » que j’insérerai au début du roman).

On verra si je finis en novembre ou début décembre, mais je ne veux pas arriver à la date de publication en étant (trop) stressée, donc j’essaie de finir à l’avance.

Pour avoir déjà fait paraître des livres, je sais très bien qu’au dernier moment, il y a toujours, toujours des choses qui ne vont pas (notamment chez CreateSpace pour la version brochée d’un livre) !

Pendant ce temps, quelques personnes lisent aussi cette version presque finale de mon roman.

J’ai des doutes. Mais ils relèvent plus de l’angoisse de ne jamais trouver mes lecteurs que de « problèmes concrets ». Plus rien de spécifique ne me tracasse en ce qui concerne le manuscrit, et c’est publier ce roman qui me tracasse maintenant, cette folle idée d’avoir écrit un roman et de le publier !

Ce blog et sa newsletter

Tout ne va pas comme prévu, mais je sais pourquoi.

Ce blog et sa newsletter sont mes principaux outils de « promotion » et « communication ». D’abord, merci si vous êtes abonné au blog ou à la newsletter ! Ensuite, ce que je fais ne suffit pas. C’est sûr. Et je ne travaille pas de la bonne façon pour rendre ce blog visible et inciter plus de personnes intéressées par les sujets dont je traite à s’abonner.

Maintenant que j’ai mieux trouvé mes marques et aussi, que je suis sûre de vouloir aller plus loin (avec un autre roman), je vais probablement m’appliquer plus pour « faire du bruit ». Mais je tenterai d’améliorer les choses à partir de janvier, quand Dogcatcher sera publié.

Je suis quand même contente d’avoir tenu un blog tout au long de la conception de mon premier roman et rassemblé déjà des personnes autour de cette folie, dont quelques autres folles et fous qui écrivent un roman 🙂

Mon projet d’écrire une nouvelle

Presque rien n’est allé comme prévu.

Je projetais d’écrire une nouvelle que je pensais offrir gratuitement (afin d’aider mon premier roman à être moins noyé dans la masse). Ce projet a été abandonné.

Il est pourtant relativement avancé (je tiens toute une histoire) et le sujet me passionne (sujet canin). Je le reporte donc en janvier, et je verrai si je peux le programmer pour 2018.

Mon deuxième roman

Tout va à peu près comme prévu.

Je crois que je vais écrire une trilogie. Non, c’est sûr maintenant, je vais écrire une trilogie. Il faut vraiment que j’arrête de dire je crois !

La planification pour une trilogie est différente de la planification d’un roman, au niveau de la structure de l’histoire comme de la gestion du temps. Je peux dire que j’avance, mais pas vite, mais j’avance…

En revanche, je ne publierai pas ce deuxième roman au printemps 2018 comme je souhaitais le faire.

Il est clair qu’un an est la durée minimale pour moi, pour écrire un roman (sans trop faire n’importe quoi).

Et la phase préparatoire est plus longue que prévue. Je pense donc que ce deuxième roman, premier tome d’une trilogie, ne paraîtra pas avant décembre 2018.

Tant pis pour l’idée de publier régulièrement quelque chose sous le nom de plume Mariella Cadatti. Je préfère prendre moins de risques en prévoyant plus de temps pour vraiment faire du mieux que je peux.

Mon livre pratique à propos de l’écriture d’un premier roman

Tout va à peu près comme prévu.

Ce livre avance bien, parce que je m’y suis mise régulièrement, au fur et à mesure des problèmes que je rencontrais en travaillant sur Dogcatcher. Ce blog m’a aussi aidée à trouver et développer des idées pour ce livre.

Il s’agit d’un livre où je partage mes péripéties d’auteur de roman débutant et si je ne me plante pas trop, j’espère qu’il aidera au moins un peu Dogcatcher à être moins invisible, en le distribuant gratuitement.

Il est vraiment très fun à écrire, mais il y a des parties difficiles qui demandent beaucoup de recherches. Je suis presque sûre de pouvoir le finir pour janvier 2018, si je mets le turbo en décembre.

Mon livre pratique sur un sujet canin

Rien ne va comme prévu.

J’abandonne ce projet pour 2018, car j’ai de nombreuses mises à jour et améliorations à effectuer sur mes autres livres (que je voudrais également passer à l’Antidote), sur mon site canin et bref, il y a trop de travail en attente pour commencer un nouveau livre. Cependant, je continuerai, de temps en temps, à gribouiller dans mon carnet réservé à ce projet et je verrai ce que je peux faire en 2019.

Conclusion :

  • Je vais autopublier mon premier roman en décembre.
  • Je vais faire plus sérieusement la promotion de mon premier roman quand il sera paru.
  • Je vais peut-être planifier d’écrire ma nouvelle tout au long de 2018.
  • Je travaille sur un projet de trilogie dont le premier tome devrait être disponible dans un an.
  • J’essaie de publier mon livre gratuit sur « comment j’ai écrit mon premier roman » en janvier 2018.
  • Je me concentre sur tout ce qu’il y a à améliorer pour mes activités canines et ne travaillerai qu’occasionnellement sur mon projet de nouveau livre canin en 2018.

Bon week-end, je retourne à mes impropriétés, pléonasmes, anglicismes et virgules mal placées !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s